En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour le bon fonctionnement du site et réaliser des statistiques de navigation. En savoir plus
 
event-image-full

SonicLyon – France
22 avr. 2013 21:00 – 23:55

LYDIA LUNCH'S PUTAN CLUB / (USA / Légende No-Wave)

Lundi 22 avril 2013
21h00
10 euros

LYDIA LUNCH'S PUTAN CLUB / (USA / Légende No-Wave)

http://www.lydia-lunch.org/
https://soundcloud.com/putanclub





"Il serait très réducteur d’écrire l’histoire de Lydia Lunch à la manière d’un conte de fée hardcore transformant une gamine paumée en icône trash de la no-wave et du postpunk new-yorkais de la fin des années 70 : son histoire s’écrit encore aujourd’hui, et elle n’a rien perdu de sa colère, ni de son talent, bien au contraire. Pourtant, on ne peut passer outre l’évocation de la réalité douloureuse de son enfance (misère, inceste) et de son adolescence dans le Lower East Side ravagé par la drogue et la prostitution, pour saisir l’origine de ses blessures, indélébiles, et point de départ de son oeuvre. L’histoire a déjà été racontée mille fois (son «adoption» par Martin Rev et Alan Vega de Suicide à son arrivée à NY, sa relation avec James Chance et leur groupe éclair Teenage Jesus and The Jerks, «cultifié» par Brian Eno qui enregistra cette scène No Wave pourtant éphémère dans sa compilation No New York de 1978), mais Lydia Lunch a réussi à s’échapper de la pression de cette mythologie underground avec ses deux albums solo magistraux («Queen Of Siam» en 80 et «13:13» en 82), qui seront le véritable début d’une carrière qui jalonnera les plus belles fulgurances de la scène underground des ces trente dernières années. Des rencontres déterminantes avec Einstürzende Neubauten, Rowland S.Howard de Birthday Party, Jim «Foetus» Thirwell, Nick Cave ou encore Sonic Youth donneront ainsi naissance à des enregistrements «sur mesure», témoignage punk gothique de la face noire des années 80. Mais Lydia Lunch ne s’arrêtera pas à la musique. Actrice (entre autre dans les films de Richard Kern et son fameux clip de Death Valley ‘69 de Sonic Youth), scénariste et réalisatrice, c’est finalement dans le spoken word (l’ancêtre du slam) qu’elle trouvera sa forme favorite d’expression, notamment avec Exene Cervenka, la chanteuse du groupe X, Henry Rollins ou Hubert Selby Jr (ce dernier préfacera «Paradoxia», son autobiographie rééditée cette année, cette fois-ci préfacée par Virginie Despentes). Une carrière dense, très dense, avec un fabuleux retour au rock ces dernières années, sur disque et sur scène, incarné par son nouveau groupe, Big Sexy Noise, composé de membres de Gallon Drunk"

Déjà passé

Sonic

Face au 04 quai des Etroits
69005 Lyon

promoter-image
Lyon – France

Nous contacter

FAQ

Q : Je n'ai jamais reçu l'e-mail de confirmation lorsque j'ai acheté mes billets !
R : Merci de vérifier dans le dossier "spam" de votre messagerie électronique.
Q: Je ne peux pas ouvrir mon billet !
R : Les e-tickets sont disponibles au téléchargement en fichiers PDF. Pour pouvoir les lire vous devez installer le logiciel gratuit Acrobat Reader. Une fois installé, recliquez sur le bouton « Télécharger le billet ». Vous pourrez alors lire le billet et l’imprimer.
Q : J'ai perdu mes billets, comment puis-je les réimprimer?
R : Vous pouvez vous faire renvoyer vos billets par e-mail en utilisant le module de contact sur la page de l'organisateur. Vous aurez besoin de votre référence de commande, gardez-là précieusement !
Q : Comment puis-je contacter l'organisateur de l’évènement?
R : Vous pouvez utiliser le module de contact sur la page de l'organisateur.
Q : OK, mais comment vais-je sur la page de l'organisateur ?
R : Cliquez sur l'image de la bannière en haut de la page. Vous pouvez aussi utiliser ce lien.
Q : J'ai été arnaqué! Qui dois-je contacter?
R : Si l'organisateur ne peut pas résoudre votre problème, merci de contacter le service client de YesGoLive. Vous aurez besoin d'avoir l'historique de vos conversations avec l'organisateur, donc garder les soigneusement.