En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour le bon fonctionnement du site et réaliser des statistiques de navigation. En savoir plus
 
event-image-full

SonicLyon – France
7 mars 2013 20:30 – 8 mars 2013 00:00

JAMES CHANCE & LES CONTORSIONS (USA / No Wave Legend)

Sonic présente une légende de la No-Wave : James Chance

Jeudi 07 mars
21h00
12 euros

JAMES CHANCE & LES CONTORSIONS (USA / No Wave Legend)

http://jameschanceofficial.blogspot.fr/

James Chance, connu également sous le nom de James White, est un musicien saxophoniste américain considéré comme une des figures clés du mouvement no wave.

Il a joué avec, ou fondé, des groupes tel que Teenage Jesus and the Jerks, James Chance and the Contortions, James White and the Blacks, The Flaming Demonics, James Chance & the Sardonic Symphonics, James Chance and Terminal City, et enfin James Chance and "Les" Contortions (aussi appelés ses "french Contortions").

Sa musique peut être décrite comme un mélange entre free jazz, punk et funk.


Biographie

Né le 20 avril 1953 sous le nom de James Siegfried à Milwaukee, sa carrière de musicien ne décolle réellement qu'en 1976 quand il rejoint New York. Il s'installe dans les quartiers du Lower East Side, alors le point névralgique de l'underground new-yorkais et qui sera le quartier de la No Wave. Il fonde avec Lydia Lunch le groupe Teenage Jesus and the Jerks, qu'il quittera pour des raisons de désaccord artistique en 1977-1978.

James Chance fonda alors The Contortions. Remarqué par Brian Eno, il participe, avec les Contortions, à la compilation fondatrice du mouvement No Wave : No New York qui sort en 1978. L'année suivante il enregistre un album : Buy avec The Contortions1. Ce disque sort alors sur le label New Yorkais ZE. En 1979, Chance sort également avec The Pill Factory un maxi single EP, Theme From Grutzi Elvis, bande originale d'un film de Diego Cortez : Gruty Elvis.

Toujours en 1979, James Chance change de nom, devient James White and the Blacks et sort l'album Off White, toujours sur le label ZE. Sur l'album Off White, on retrouve Lydia Lunch sous le nom de Stella Rico, mais également Pat Place (slide guitare), Jody Harris (guitare), George Scott (basse), Don Christensen (batterie).
James White 1981, SO 36, Berlin.

En 1981, James Chance est confronté au décès d’Anya Philips. Elle était sa petite amie mais également son manager. James Chance lui dédiera l'album de James White and the Blacks : Sax Maniac sorti en 1982 sur le label Animal.

En 1983, le mouvement No Wave commence à s'essouffler, il sort sous le nom de James White un album plus calme Flaming Demonics sur le label ZE.

En 1986 est sorti le très confidentiel Melt Yourself Down, limité à une édition japonaise.

James White est parfois considéré comme la face la plus funk et James Chance comme la face la plus No Wave de la même personne ; les deux premiers albums en sont l'exemple. Ces deux formations sont souvent considérées comme les plus influentes et les plus importantes du mouvement No Wave. Contrairement à d'autres musiciens du mouvement, James Chance avait un très bon niveau musical et demandait beaucoup aux musiciens qui l'accompagnaient. Cette exigence et ses prestations scéniques lui ont forgé une réputation de teigneux, il n'était pas rare de le voir se battre avec son public à la fin de ses concerts.

Déjà passé

Sonic

Face au 04 quai des Etroits
69005 Lyon

promoter-image
Lyon – France

Nous contacter

FAQ

Q : Je n'ai jamais reçu l'e-mail de confirmation lorsque j'ai acheté mes billets !
R : Merci de vérifier dans le dossier "spam" de votre messagerie électronique.
Q: Je ne peux pas ouvrir mon billet !
R : Les e-tickets sont disponibles au téléchargement en fichiers PDF. Pour pouvoir les lire vous devez installer le logiciel gratuit Acrobat Reader. Une fois installé, recliquez sur le bouton « Télécharger le billet ». Vous pourrez alors lire le billet et l’imprimer.
Q : J'ai perdu mes billets, comment puis-je les réimprimer?
R : Vous pouvez vous faire renvoyer vos billets par e-mail en utilisant le module de contact sur la page de l'organisateur. Vous aurez besoin de votre référence de commande, gardez-là précieusement !
Q : Comment puis-je contacter l'organisateur de l’évènement?
R : Vous pouvez utiliser le module de contact sur la page de l'organisateur.
Q : OK, mais comment vais-je sur la page de l'organisateur ?
R : Cliquez sur l'image de la bannière en haut de la page. Vous pouvez aussi utiliser ce lien.
Q : J'ai été arnaqué! Qui dois-je contacter?
R : Si l'organisateur ne peut pas résoudre votre problème, merci de contacter le service client de YesGoLive. Vous aurez besoin d'avoir l'historique de vos conversations avec l'organisateur, donc garder les soigneusement.