En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour le bon fonctionnement du site et réaliser des statistiques de navigation. En savoir plus
 
event-image-full

Le KlubParis – France
24 mai 2016 20:00 – 23:00

La pop mélancolique de Bantam Lyons, parfois teintée d'une rage implacable, va vous coller la boule au ventre.

■ Bantam Lyons (Nantes / Pop Rock)

« Est-ce que je me suis mis à écouter de la pop music parce que j’étais malheureux ? Ou étais-je malheureux parce que j’écoutais de la pop music ? » se torturait Rob Fleming, le personnage principal du roman « High Fidelity » de Nick Hornby.

La question pourrait également se poser pour les blancs-becs de Bantam Lyons. Parce que les morceaux de ces quatre jeunes Bretons en exil à Nantes vous collent la boule au ventre plus efficacement encore qu'un après-midi de crachin brestois passé le nez collé à la fenêtre. Et parce qu'on y entend en filigrane un condensé de ce qui s'est enregistré de plus mélancolique depuis les années 80. 

Il ne vous faudra donc pas gratter très profond avant de faire ressurgir des réminiscences d'un rock/noise à la Mogwai (les guitares cristallines de « Wednesdays »), d'une cold-wave à la Joy Division (« Mamad » et sa basse tachycardique), d'une dream-pop à la Mercury Rev (le bouleversant « Glow »), la rage étouffée du post-punk (l'hymne « Something Familiar ») ou le sens du dramatique de Talk Talk.

Portée par une voix singulière qui vous remue les tréfonds, la musique de Bantam Lyons réveille l'éternel adolescent éconduit qui sommeille en chacun de nous. Parce qu'il est parfois bon d'être un peu malheureux. Et qu'il est toujours bon d'écouter de la pop 
music. Peu importe le reste.

■ You Said Strange (Vernon / Psych Rock)
 
Originaires de Vernon, les You Said Strange font partie des sensations de Haute Normandie. Marchant depuis 2012 sur les traces des Brian Jonestown Massacre ou d’autres Elephant Stone, le groupe envoie un rock 90’s qui prend ses racines aussi bien dans le shoegaze que le psyché. Des riffs opiacés et des mélodies lancinantes, portés par une voix éraillée débordante d’assurance, qui leur permettent de récolter tous les suffrages à chaque sortie, et d’assurer en 2015 les premières parties des Dandy Warhols sur leur tournée française.

Déjà passé

Le Klub

14 rue Saint Denis
75001 Paris

promoter-image
Paris – France

Nous contacter

FAQ

Q : Je n'ai jamais reçu l'e-mail de confirmation lorsque j'ai acheté mes billets !
R : Merci de vérifier dans le dossier "spam" de votre messagerie électronique.
Q: Je ne peux pas ouvrir mon billet !
R : Les e-tickets sont disponibles au téléchargement en fichiers PDF. Pour pouvoir les lire vous devez installer le logiciel gratuit Acrobat Reader. Une fois installé, recliquez sur le bouton « Télécharger le billet ». Vous pourrez alors lire le billet et l’imprimer.
Q : J'ai perdu mes billets, comment puis-je les réimprimer?
R : Vous pouvez vous faire renvoyer vos billets par e-mail en utilisant le module de contact sur la page de l'organisateur. Vous aurez besoin de votre référence de commande, gardez-là précieusement !
Q : Comment puis-je contacter l'organisateur de l’évènement?
R : Vous pouvez utiliser le module de contact sur la page de l'organisateur.
Q : OK, mais comment vais-je sur la page de l'organisateur ?
R : Cliquez sur l'image de la bannière en haut de la page. Vous pouvez aussi utiliser ce lien.
Q : J'ai été arnaqué! Qui dois-je contacter?
R : Si l'organisateur ne peut pas résoudre votre problème, merci de contacter le service client de YesGoLive. Vous aurez besoin d'avoir l'historique de vos conversations avec l'organisateur, donc garder les soigneusement.