En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour le bon fonctionnement du site et réaliser des statistiques de navigation. En savoir plus
 
event-image-full

Gibus LiveParis – France
1 avr. 2017 19:30 – 23:30

Le Gibus Live présentent

les Olivensteins

En leur temps (entre 1978 et 1980), les Olivensteins marquèrent les esprits. Leur unique 45T, « Fier de ne rien faire »/ « Euthanasie », symbolisant avec force et originalité l’avènement réussi d’un punk à la française : sincère, gouailleur et irrespectueux. Dans les décennies qui suivirent, d’autres groupes, Les Thugs, les Wampas ou les Sales Majestés, reprirent « Fier de ne rien faire » devenu une sorte de classique du rock alternatif. En 2013, deux ans après la sortie - sur le label Born Bad Records - d’un album réunissant ’intégralité de leurs enregistrements, les Olivensteins se sont reformés. Leur « nouveau » public est impressionné par l’indéniable présence scénique du chanteur Gilles Tandy et par l’énergie d’un répertoire qui sent plus le soufre intemporel que la vieille poussière accumulée avec les années. Ils viennent d’enregistrer un nouvel album.

Les Daltons

Hier. Les Daltons sont des rescapés merveilleux. Ce groupe de branleurs mythiques marqua l’underground parisien des années 80 avec son « rythm’n’punk », jouant aux côtés des Wampas, des Soucoupes Violentes ou des Coronados. A l’époque, ils recevaient l’épithète chaleureuse de « héros shakespeariens du blues » par Patrick Eudeline.
 
Aujourd’hui. Reformés depuis trois ans, ils sortent ces jours-ci un album, « Objet ancien », en CD et en vinyle. Plutôt que de rejouer le répertoire du passé, ils ont écrit des nouveaux morceaux et choisi de chanter dans la langue de Molière et de Nino Ferrer. Aujourd’hui, leur musique est marquée par le punk rock arty des années 70 et le début de la new wave (Jonathan Richman and The Modern Lovers, B 52’s, Feelies, Television, The Fall), et par quelques grands chanteurs français essentiels (Daniel Darc, Dashiell Hedayat, Les Olivensteins). Ils chantent dans un style parlé-chanté, avec des textes bizarres, émouvants et décalés, comme un écho hexagonal à Jonathan Richman, une de leurs idoles, dont ils ont adapté le « Pablo Picasso ». Humour noir et néons blancs.
 
Le disque. A leur image, « Objet Ancien » est un bric-à-brac sonique qui fait écho à l’époque. Manifeste précaire et jubilation à la Nino Ferrer quand ils marchent avec fierté dans Belleville (« Costume de Merde »), réponse enthousiaste à la loi El Khomry (« CDD »), new wave terrorisée et amour obsessionnel (« Les Armes »), garçon qui aime s’habiller en fille pour une spéciale dédicace à nos amis de Civitas
(« Bottes Rouges »), désir sonique d’avancer coûte que coûte, un livre de Philip K. Dick à la main, (« Objet Ancien »). Ombre daniel-darcienne quand ils décrivent la lutte intestine et métaphysique (oui !) entre deux frères (« Ruisseau »). Tout cela avec des guitares dissonantes marquées par le Velvet Underground et Television, Sonic Youth et Jon Spencer. Ouais.
 
Les membres. Serdar Gündüz, guitare, et Patrick Williams, voix - les membres originels -, sont accompagnés par l’inestimable JB Kiwiboy à la basse (également membre des TV Guests), et par le très fin Constant Pop, batteur surdoué qui prouve que la valeur n’attend pas le nombre des années. 
 
et un lien (pour toutes les infos): les-daltons-paris

Déjà passé

Gibus Live

18 Rue du Faubourg du Temple
75011 Paris

promoter-image
Paris – France
№ tél. 0769141006

Nous contacter

FAQ

Q : Je n'ai jamais reçu l'e-mail de confirmation lorsque j'ai acheté mes billets !
R : Merci de vérifier dans le dossier "spam" de votre messagerie électronique.
Q: Je ne peux pas ouvrir mon billet !
R : Les e-tickets sont disponibles au téléchargement en fichiers PDF. Pour pouvoir les lire vous devez installer le logiciel gratuit Acrobat Reader. Une fois installé, recliquez sur le bouton « Télécharger le billet ». Vous pourrez alors lire le billet et l’imprimer.
Q : J'ai perdu mes billets, comment puis-je les réimprimer?
R : Vous pouvez vous faire renvoyer vos billets par e-mail en utilisant le module de contact sur la page de l'organisateur. Vous aurez besoin de votre référence de commande, gardez-là précieusement !
Q : Comment puis-je contacter l'organisateur de l’évènement?
R : Vous pouvez utiliser le module de contact sur la page de l'organisateur.
Q : OK, mais comment vais-je sur la page de l'organisateur ?
R : Cliquez sur l'image de la bannière en haut de la page. Vous pouvez aussi utiliser ce lien.
Q : J'ai été arnaqué! Qui dois-je contacter?
R : Si l'organisateur ne peut pas résoudre votre problème, merci de contacter le service client de YesGoLive. Vous aurez besoin d'avoir l'historique de vos conversations avec l'organisateur, donc garder les soigneusement.